de l'Est de Montréal
Rediger son testament, ça ne fait pas mourir.

Rediger son testament, ça ne fait pas mourir.

À vrai dire, c’est une question de vie, mettre ses affaires en ordre enlève un poids de sur nos épaules.

En tant que peuple, nous ne savons pas comment bien gérer nos affaires et protéger nos intérêts. On estime que seul un tiers des adultes a fait son testament, et les statistiques suggèrent qu’environ les trois quarts de ces testaments sont en ce moment obsolètes. Notre vie change, notre testament doit la suivre. Quand quelqu’un omet de mettre de l’ordre dans ses affaires, rien ne lui garantira que ses volontés seront pleinement satisfaites. Cette omission peut mener à des situations compliquées et céder la place au désordre dont souffriront tous ceux qui sont impliqués.

Pourquoi devrais-je faire un testament ?

Si vous avez plus de 18 ans, vous devriez avoir un testament. Il vous permettra de vous assurer que les bonnes personnes héritent de ce que vous laisserez après votre décès. Il peut aider à éviter ou à réduire le montant des impôts dus au décès. Il permettra également d’éviter à vos proches des épreuves, des souffrances et des incertitudes, ainsi que des frais juridiques inutiles.

Que se passe-t-il si je ne rédige pas mon testament ?Rediger son testament, ça ne fait pas mourir.

Si une personne décède sans avoir rédigé son testament, l’État intervient et les lois régissant les successions ab intestat s’appliquent. Les règles en cette matière sont strictes et précises, et il n’y a aucune marge de négociation ni aucun moyen d’évaluer les mérites d’une personne par rapport à une autre.

En l’absence d’un testament, si le défunt était célibataire et que, lui et son partenaire, vivaient ensemble, il est très probable que son partenaire n’hérite de rien. Même si le défunt était marié ou en partenariat civil, la totalité de ses biens immobiliers pourrait ne pas passer automatiquement à son conjoint ou partenaire. Si le défunt n’a plus aucune famille, le gouvernement pourrait hériter de tout.

Comment puis-je rédiger un testament ?

Consulter un notaire. Il est très facile de faire des erreurs en rédigeant soi-même son testament, et toute erreur pourrait se traduire en des volontés ambiguës ou pourrait même rendre votre testament légalement inapplicable.

Combien de fois dois-je revoir mon testament ?

Un testament doit être révisé au moins une fois tous les cinq ans, ou moins si les circonstances changent. Par exemple, les changements qui surviennent au cours de la vie tels que mariage, partenariat civil, remariage, divorce ou naissance d’un enfant peuvent rendre un testament obsolète ou invalide.

Qu’est-ce qui doit être inclus dans mon testament ?

Nous avons préparé une liste de questions que vous devez prendre en considération. Veuillez nous contacter pour demander une copie.

Dois-je créer une fiducie ?

Pour des fins de planification fiscale, vous pouvez mettre de l’argent ou des biens en fiducie pour d’autres pour réduire votre propre succession.

Une fiducie peut également aider à maintenir un certain contrôle sur vos dons testamentaires. Cela peut être particulièrement utile si vos héritiers testamentaires sont incapables de gérer leurs propres affaires, par exemple à cause d’une déficience mentale ou physique. Une fiducie peut aussi aider à protéger l’héritage de vos enfants.

Ai-je besoin d’un mandat de protection ?

Tout le monde devrait envisager de faire un mandat de protection, indépendamment de l’âge, de la santé ou de la richesse. Même si vous êtes jeune et actif, nous vous conseillons de faire un mandat de protection. On ne sait pas ce que la vie peut nous réserver, vaut mieux prévenir que guérir…

Comment fonctionne un mandat de protection ?

Un mandat de protection  vous permet de choisir une ou plusieurs personnes qui géreront vos affaires et veilleront à votre bien être moral et matériel, advenant votre incapacité. Il peut demeurer valide  pendant une période indéfinie et utilisable en cas de besoin.

Le plus souvent, il permet à un fils ou à une fille de gérer les affaires d’un parent âgé, qui est devenu trop malade ou confus pour s’occuper lui-même. Il en existe beaucoup d’autres situations, comme une maladie ou un accident soudain.

Que se passerait-il en l’absence d’un mandat de protection ?

Si une personne devient incapable sans mandat de protection, la seule voie possible qui s’offre à sa famille consiste à ouvrir un régime de protection en faire une tutelle. Il s’agit d’un processus couteux et interminable qui peut s’avérer pénible pour la famille.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Notre équipe chevronnée est capable de gérer et assumer tous les aspects des testaments, des fiducies et de la planification fiscale de successions, dans de nombreux cas basés sur des relations à long terme avec les clients et, dans certains cas, agissant pour la deuxième ou même la troisième génération.

  • Nous vous prodiguons des conseils sur les testaments et la planification fiscale qui vous permettront de tirer le meilleur parti de vos actifs que vous souhaitez léguer.
  • Si vous avez été nommé en tant que liquidateur testamentaire, nous pouvons vous aider de façon pratique tout au long du processus.
  • Si vous héritez en vertu d’un testament, quelques avis juridiques peuvent vous aider à faire des économies d’impôts. N’hésitez pas à nous consulter
  • Nous établissons et administrons des fiducies familiales pour aider à éviter de payer des taxes en cas de décès tout en vous permettant de contrôler vos affaires.
  • Nous préparons des mandats de protection et vous conseillons si vous devez les utiliser
  • Nous conseillons et agissons dans le cadre d’homologation de testaments non notariés.
  • Nous fournissons un soutien personnel et indépendant à de nombreux clients âgés, nous les aidons à gérer les aspects pratiques de la gestion de leur vie.

Plus d’information

De plus amples informations concernant les mandats de protection peuvent être téléchargées à partir de la page « Testaments et Homologations de successions » de notre site Web, sous le menu « Services ».