de l'Est de Montréal

Effets + frais = EFFRAIS collatéraux

Effets + frais = EFFRAIS collatéraux

Depuis des lunes que les travailleurs, locataires, copropriétaires, propriétaires paient des frais de tout genre sans rendre
vraiment compte ou bien part habitude. La visite chez le pharmacien pour des pilules, chez le médecin pour des
symptômes et à l’URGENCE pour l’urgence. Les humeurs du retour du travail, la CONTAMINATION des gens de la
famille, l’absentéisme familial. L’inconfort au travail, la contamination via un collègue de travail ou du lieu, etc. Les
factures d’énergies, bris de composantes d’équipements soudain, LA SALUBRITÉ, etc.

Que ce soit à la maison, au travail, dans un lieu public, nous sommes condamnés à PAYER pour ce que les autres
produisent ou pas. Il y a énormément de choses que l’on néglige par souci d’économie… d’argents, d’efforts, de
connaissances et de temps. Par nos habitudes, l’être humain grogne quand les choses ne font pas l’affaire, mais ne mord
jamais ou très rarement. Avec le temps les GENS DE CONTRÔLE savent très bien que les humeurs vont s’affaisser et
s’adapter aux changements. Ce sera toujours le public, le gouvernement qui en paiera la facture et les conséquences,
parce que l’on ne retourne jamais le colis à l’EXPÉDITEUR. Avec le temps, la non-réaction se transformera en mœurs et
on se demandera dans un avenir prochain comment avons-nous accepté cela.

((-) CONNAISSANCE) x ((-) TEMPS) = (+) FRAIS COLLATÉRAUX

Pour réduire au maximum les frais et les effets collatéraux autour de nous. C’est bien simple, ARRÊTER,
COMPRENDRE, AGIR par la suite se préparer, s’impliquer, apprendre, faire des recherches, s’informer, de documenter
et agir dans notre propre intérêt et ensuite la collectivité. On a TOUT autour de nous pour bien faire les choses et être
minimalement dépendant.
Il est moins dispendieux de faire par soi-même que de faire affaire avec autrui. Les ressources on les a, les amis, les
internets, manuels, les conseillés dans les magasins et les consultants experts. Il suffit de prendre son temps, de
planifier le bon moment, être alerte et d’agir selon nos compétences. Sinon de BIEN DEMANDER.

((+) CONNAISSANCES) x ((+) AGIR) = (+) DE TEMPS

Apprenez à bien compter… votre argent, votre temps et le temps des autres. Vous allez trouver du temps pour tout faire.
Le temps, la connaissance de chacun ne s’entrepose pas dans une banque ni dans nos poches comme la monnaie. Ils
nous permettent simplement de nous réaliser. Les frais et dommages collatéraux peuvent faire varier les coûts de la vie
sur toutes les coutures, la santé, les biens, le temps, etc. En prendre moins sur ses épaules vous permettra de mieux
assimiler, d’avoir du temps, plaire et surtout vous satisfaire. La personne avertie verra ce qu’il y a devant et investira de
sa connaissance pour avoir plus de temps d’en profiter et satisfaire.
Maintenant que l’on s’adapte mieux à la technologie numérique, les connaissances, les outils de formations, les
historiques, les images de lieux peuvent-être accessibles à tous tout partout dans le monde en un seul CLIC. Vider son
disque dur (cerveau) des informations qui ne nous appartient pas à les mêmes effets que des vraies VACANCES « rien
faire ».

Être en forme mentalement vous permettra instinctivement d’être alerte pour comprendre, agir, demander au bon
moment le pourquoi de chaque geste afin de minimaliser les frais collatéraux qui vous concernent personnellement et au
travail.

Les frais collatéraux sont liés à des dommages directs et indirects causés par un manque de connaissances,
d’expériences ou d’actions délibérées.

Est-il nécessaire de donner son temps aux autres pour s’oublier. Donner le temps qui nous reste vraiment pour aider les
autres cela est bon pour sa propre santé et celle qui le reçoit.
Savoir Rapporte Gro$

Benoit Allaire T.P.
Président
Allb inc.
514 396-9339
b.allaire @allbinc.com